Domaines Thérapeutiques

Domaines Thérapeutiques

Nous développons des programmes thérapeutiques et des candidats médicaments innovants.

Notre équipe est composée d’experts en biologie, en chimie médicinale et computationnelle ainsi qu’en pharmacocinétique et pharmacologique. Une grande partie de l’équipe travaille ensemble depuis plus de 15 ans.

Nous possédons également une chimiothèque d’environ 240.000 molécules, dont 60% environ sont propriétaires, ainsi que nos propres installations de recherche et développement. Grâce à ces atouts et à notre expertise, nous avons construit une plateforme intégrée de recherche pharmaceutique spécialisée dans les petites molécules ciblant les récepteurs nucléaires, les facteurs de transcription et la modulation épigénétique.

Nous utilisons cette plateforme pour identifier et développer des composés ciblant un grand nombre d’indications. Notre programme sur la voie de signalisation Hippo, dit programme Hippo, vise à casser l’interaction entre la protéine yes-associated, ou YAP, et les facteurs de transcription du domaine associé à l’activateur de transcription, ou TEAD. Cette interaction jouant un rôle clé dans les processus d’oncogenèse et de fibrogenèse.

Nous sommes en train de sélectionner un composé du programme Hippo, dont le développement préclinique devrait commencer en 2019. Des programmes précliniques sont également en cours de développement pour le traitement : des maladies auto-immunes en collaboration avec AbbVie, et de la fibrose pulmonaire idiopathique, en collaboration avec Boehringer Ingelheim.

AbbVie est en cours d’évaluation du candidat médicament ABBV-157, issu de notre collaboration, dans le cadre d’un essai clinique de Phase I. Ces collaborations valident notre approche et renforcent le potentiel de notre plateforme de recherche intégrée.

Domaines Thérapeutiques

Stéatohépatite Non-Alcoolique (NASH)

La stéatohépatite non alcoolique (NASH) est une maladie hépatique fréquente, chronique et évolutive qui résulte de l’aggravation de la stéatose hépatique non alcoolique, ou NAFLD.

PLa prévalence globale de la NASH parmi la population adulte aux États-Unis est estimée à environ 12%. Il n’existe actuellement aucun traitement autorisé pour le traitement de la NASH et lanifibranor, le principal candidat médicament d’Inventiva développé pour le traitement de la NASH, a le potentiel d’adresser les 4 composants de la maladie: les aspects métaboliques, la stéatose, l’inflammation et la fibrose.

Lanifibranor est évalué actuellement dans l’essai clinique de Phase IIb NATIVE, pour laquelle le recrutement des patients est en cours. Les principaux résultats sont attendus au premier semestre 2020.

Mucopolysaccharidose
(MPS)

Les MPS regroupent un ensemble de maladies génétiques rares et évolutives qui apparaissent au début de la vie.

Inventiva développe odiparcil, une molécule orale dotée d’une excellente distribution, d’un bon profil d’innocuitéodiparcil a permis de réduire dans modèle de souris mutantes pour à l’arylsulfatase B, représentatif de la mucopolysaccharidose de type VI (MPS VI), l’accumulation de GAG dans la cornée, de restaurer la structure cornéenne, de réduire l’accumulation de GAG dans les cartilages et d’améliorer la mobilité dans un modèle. Odiparcil a le potentiel d’adresser plusieurs sous-types de MPS.

Odiparcil est en cours d’évaluation dans un essai clinique de Phase IIa chez des patients adultes et les premiers résultats sont attendus pour le deuxième semestre 2019. Un essai clinique de Phase Ib chez des enfants atteints de MPS VI est en cours de préparation et devrait être lancée au premier semestre 2019.

Lanifibranor
Phase IIb pour NASH, recrutement terminé

Odiparcil
Phase IIa pour MPSVI, recrutement terminé