Lanifibranor

Des nouveaux résultats avec lanifibranor seront présentés lors de l’International Liver Congress™ 2019

Des nouveaux résultats avec lanifibranor seront présentés lors de l’International Liver Congress™ 2019

4 février 2019

Daix (France), le 4 février 2019 – Inventiva S.A. (« Inventiva » ou la « Société »), société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (« NASH »), la sclérodermie systémique et les mucopolysaccharidoses (« MPS »), annonce aujourd’hui que l’abstract soumis par le Pr Frank Tacke[1] à MD, PhD,  l’EASL (European Association for the Study of the Liver), comparant dans un modèle murin les effets sur les caractéristiques de la NASH du pan-PPAR lanifibranor et les effets de certains agonistes sélectifs PPARα, PPARγ et PPARδ, a été accepté pour une présentation orale lors du International Liver Congress™ 2019, qui se tiendra du 10 au 14 avril 2019 à Vienne en Autriche.

 

L’étude dirigée par le Pr. Frank Tacke, indique que l’administration du lanifibranor est associée à une combinaison d’effets bénéfiques sur de nombreuses caractéristiques de la NASH, ainsi qu’à des effets plus significatifs sur l’inflammation et la progression de la maladie que les PPAR agoniste sélectifs étudiés. Plus spécifiquement, l’administration du lanifibranor est associée avec une augmentation des taux circulants d’adiponectine, une réduction des taux de triglycérides et une réduction du « balooning » des hépatocytes. De plus, l’administration du lanifibranor et, dans une moindre mesure, du PPARα agoniste sélectif étudié, est associée à une amélioration de la fibrose plus prononcée qu’avec tous les autres agonistes PPAR sélectifs testés, démontrant que lanifibranor peut combiner les effets bénéfiques d’un agoniste PPAR sélectif et peut contrer l’inflammation et la progression de la maladie de façon plus significative. Par conséquent, selon cette étude les agonistes pan-PPAR comme le lanifibranor, ont un potentiel d’efficacité thérapeutique supérieur dans le traitement de la NASH à celui des PPAR agonistes sélectifs.

 

L’abstract, intitulé « Differential therapeutic effects of pan- and single PPAR agonists on steatosis, inflammation, macrophage composition and fibrosis in a murine model of non-alcoholic steatohepatitis » sera présenté le 11 avril 2019. Les informations pratiques concernant la présentation sont indiquées ci-dessous :

 

Événement :                                   International Liver Congress™ 2019, Vienne, Autriche

Date :                                               Jeudi 11 avril 2019

Heure :                                            17h30 à 17h45 (heure d’Europe centrale)

Session :                                         NAFLD Pathophysiology – Target identification

Conférencier :                               Sander Lefere[2]

 

À propos des PPAR

 

Les récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes (PPAR) sont des récepteurs nucléaires qui jouent un rôle essentiel dans la régulation du métabolisme du glucose et des lipides dans le foie et le tissu adipeux. Ces récepteurs sont aussi exprimés dans des cellules immunitaires, notamment les macrophages, où ils agissent en tant que modulateurs de l’inflammation et de la fibrogenèse. Des études cliniques réalisées sur plusieurs agonistes ciblant un ou deux PPAR dans la stéatohépatite non alcoolique (NASH) ont montré qu’ils produisent des effets variables sur différents aspects de la pathogénie de la NASH.

 

[1]Département de Gastroentérologie, Maladies Métaboliques et Médecine des soins intensifs, Hôpital Universitaire d’Aix-la-Chapelle, Allemagne / Département d’Hépatologie /Gastroentérologie, Hôpital Universitaire de La Charité, Berlin, Allemagne

[2] Etudiant de doctorat, Ghent University

Contacts

Inventiva
Frédéric Cren

Chief Executive Officer
info@inventivapharma.com
+33 3 80 44 75 00

Brunswick
Julien Trosdorf / Yannick Tetzlaff

Media relations
inventiva@brunswickgroup.com
+33 1 53 96 83 83

LifeSci Advisors
Monique Kosse

Investor relations
monique@lifesciadvisors.com

About Inventiva
Inventiva is a biopharmaceutical company specialized in the development of drugs interacting with nuclear receptors, transcription factors and epigenetic modulators. Inventiva’s research engine opens up novel breakthrough therapies against fibrotic diseases, cancers and orphan diseases with substantial unmet medical needs.

Lanifibranor, its lead product, is an anti-fibrotic treatment acting on the three alpha, gamma and delta PPARs (peroxisome proliferator-activated receptors), which play key roles in controlling the fibrotic process. Its anti-fibrotic action targets two initial indications with substantial unmet medical need: NASH, a severe and increasingly prevalent liver disease already affecting over 30 million people in the United States, and systemic sclerosis, a disease with a very high mortality rate and for which there is no approved treatment to date.

Inventiva is also developing a second clinical program with odiparcil (IVA 336) for the treatment of patients with mucopolysaccaridosis type VI (or Maroteaux-Lamy syndrome), a rare and severe gene disease affecting children. Odiparcil has also the potential to address other MPS types, characterized by the accumulation of chondroitin or dermatan sulfate (MPS I or Hurler/Sheie syndrome, MPS II or Hunter syndrome, MPS IVa or Morquio syndrome and MPS VII or Sly syndrome). Inventiva is also developing a portfolio of early research projects in the field of oncology.

Inventiva benefits from partnerships with world-leading research entities such as the Institut Curie in the field of oncology. Two strategic partnerships have also been established with world-class major pharmaceutical companies AbbVie and Boehringer Ingelheim in the fields of autoimmune diseases (specifically in psoriasis) and fibrosis respectively. These partnerships provide milestone payments to Inventiva upon the achievement of pre-clinical, clinical, regulatory and commercial milestones, in addition to royalties on the products resulting from the partnerships.

Inventiva employs over 100 employees and owns R&D facilities near Dijon, acquired from the international pharmaceutical group Abbott. The Company owns, a proprietary chemical library of over 240,000 molecules as well as integrated biology, chemistry, ADME and pharmacology platforms.

Important Notice
This press release contains forward-looking statements, forecasts and estimates with respect to the clinical development
plans, business and regulatory strategy, and anticipated future performance of Inventiva and of the market in which it operates. Certain of these statements, forecasts and estimates can be recognized by the use of words such as, without limitation, “believes”, “anticipates”, “expects”, “intends”, “plans”, “seeks”, “estimates”, “may”, “will” and “continue” and similar expressions. Such statements are not historical facts but rather are statements of future expectations and other forward-looking statements that are based on management »s beliefs. These statements reflect such views and assumptions prevailing as of the date of the statements and involve known and unknown risks and uncertainties that could cause future results, performance or future events to differ materially from those expressed or implied in such statements. Actual events are difficult to predict and may depend upon factors that are beyond Inventiva »s control.

There can be no guarantees with respect to pipeline product candidates that the candidates will receive the necessary regulatory approvals or that they will prove to be commercially successful. Therefore, actual results may turn out to be materially different from the anticipated future results, performance or achievements expressed or implied by such statements, forecasts and estimates. Given these uncertainties, no representations are made as to the accuracy or fairness of such forward-looking statements, forecasts and estimates. Furthermore, forward-looking statements, forecasts and estimates only speak as of the date of this press release. Readers are cautioned not to place undue reliance on any of these forward-looking statements.

Please refer to the “Document de référence » filed with the Autorité des Marchés Financiers on April 13, 2018 under n° R.18-013 for additional information in relation to such factors, risks and uncertainties.

Inventiva has no intention and is under no obligation to update or review the forward-looking statements referred to above. Consequently, Inventiva accepts no liability for any consequences arising from the use of any of the above statements.

Inventiva annonce la présentation de deux posters lors de la conférence de l’ «American College of Rheumatology »

Inventiva annonce la présentation de deux posters lors de la conférence de l’ «American College of Rheumatology »

10 Octobre 2018

Ces posters présenteront l’effet antifibrotique du lanifibranor et l’altération de la voie PPAR dans un modèle murin de la sclérodermie systémique (SSc)

Daix (France), le 10 octobre 2018 – Inventiva S.A. (Inventiva » ou la « Société »), société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), annonce aujourd’hui que deux abstracts sur l’effet antifibrotique du lanifibranor et sur l’altération de la voie PPAR dans un modèle murin de sclérodermie systémique seront présentés lors de la prochaine conférence de l’ACR (American College of Rheumatology) qui se tiendra du 19 au 24 octobre 2018 à Chicago, dans l’Illinois. Ces deux posters ont été préparés dans le cadre du développement du lanifibranor comme traitement de la SSc dont les résultats de l’étude de phase IIb FASST (For a Systemic Sclerosis Treatment) sont attendus pour début 2019.

Le premier abstract, intitulé « In vivo assessment of lung fibrosis’ prevention using the pan-PPAR agonist lanifibranor in the TβRIIΔk-fib ;(Modèle transgénique murin de sclérodermie) mouse model of systemic sclerosis »;, montre l’impact du lanifibranor d’Inventiva dans le traitement de la fibrose pulmonaire dans un modèle murin de la SSc. Dans ce modèle, les souris transgéniques (TG) sont atteintes d’une fibrose pulmonaire plus sévère et persistante comparée à des souris contrôles. Le traitement au lanifibranor produit une protection importante contre la fibrose pulmonaire en comparaison au groupe de contrôle. Ces résultats renforcent ainsi la justification des études avec le lanifibranor dans la SSc, particulièrement chez les patients atteints de fibrose pulmonaire.

Le deuxième abstract, intitulé « Evidence for Altered Peroxisome Proliferator Activated Receptor (PPAR) Pathway Activity in a Transgenic Mouse Model of Scleroderma (TβRIIΔk-fib): Analysis of Mouse Skin, Lung and Explanted Cells »;, examine les évidences d’une perturbation de la voie PPAR sur des tissus entiers ou sur des cellules explantées de souris transgéniques adultes ou néonatales TβRIIΔk-fib ;TG, comparées à des souris contrôles (non transgénique). Les résultats suggèrent que la voie PPAR est dérégulée chez les souris TG.

Pierre Broqua, Directeur Scientifique et Co-Fondateur d’Inventiva, commente : « Les données qui seront présentées lors de la conférence de l’ACR renforcent notre confiance dans le potentiel de notre produit phare lanifibranor, avec lequel nous pensons pouvoir répondre à d’importants besoins médicaux non satisfaits dans le traitement de la NASH et de la SSc;. Nous évaluons actuellement le lanifibranor dans deux études cliniques distinctes de Phase IIb dans la NASH et la SSc, et prévoyons de présenter les premiers résultats de l’étude dans la SSc début 2019;. »

Les détails de l’événement pour les présentations sont les suivants :

Titres des posters :
« In vivo assessment of lung fibrosis’ prevention using the pan-PPAR agonist lanifibranor in the Tβriiδk-Fib mouse model of systemic sclerosis »

« Evidence for Altered Peroxisome Proliferator Activated Receptor (PPAR) Pathway Activity in a Transgenic Mouse Model of Scleroderma (TβRIIΔk-fib): Analysis of Mouse Skin, Lung and Explanted Cells »

Titre de la séance : Systemic Sclerosis and Related Disorders – Basic Science Poster I & Poster II
Date : Dimanche 21 octobre et lundi 22 octobre 2018
Heure : 9h00 – 11h00 (CST)
Lieu : Séances de posters A et B du congrès de l’ACR

A propos du lanifibranor

Lanifibranor est un modulateur panPPAR de nouvelle génération, conçu comme un agoniste activant de façon modérée et équilibrée les PPAR α, γ et δ. Ce profil unique a été recherché pour obtenir une marge thérapeutique optimale offrant à la fois une bonne efficacité antifibrotique et une bonne tolérance. Lanifibranor fait actuellement l’objet de deux études cliniques de Phase IIb en parallèle dans la NASH et dans la SSC, ainsi que d’une étude de Phase II chez les patients diabétiques atteints d’hépatopathie grasse non alcoolique (NAFLD).

Contacts

Inventiva
Frédéric Cren

Président et Directeur Général
info@inventivapharma.com
+33 3 80 44 75 00

Brunswick
Julien Trosdorf / Yannick Tetzlaff

Relations médias
inventiva@brunswickgroup.com
+33 1 53 96 83 83

LifeSci Advisors
Monique Kosse

Relations investisseurs
monique@lifesciadvisors.com

À propos d’Inventiva

Inventiva est une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de médicaments agissant sur les récepteurs nucléaires, les facteurs de transcription et la modulation épigénétique. Inventiva ouvre de nouvelles voies thérapeutiques innovantes dans le domaine des maladies fibrotiques, de l’oncologie et des maladies orphelines pour lesquels le besoin médical est important.

Son produit phare, le lanifibranor (IVA337), est un candidat médicament qui dispose d’un mecanisme d’action unique passant par l’activation de l’ensemble des PPAR (récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes, ou peroxisome proliferator-activated receptor) alpha, gamma et delta qui jouent un rôle fondamental dans le contrôle du processus fibrotique. Son action anti-fibrotique permet notamment de cibler deux indications à fort besoin médical : la stéatose hépatique non alcoolique (ci-après « NASH »), une pathologie sévère du foie en fort
développement et qui touche déjà aux Etats-Unis plus de 30 millions de personnes, et la sclérodermie systemique
(ci-après « SSc »), une maladie dont le taux de mortalité est très élevé et sans aucun traitement approuvé à ce jour.

Inventiva développe en parallèle un second programme clinique avec l’odiparcil (IVA 336) pour le traitement de la mucopolysaccaridose de type VI (MPS VI ou syndrome de Maroteaux-Lamy), une maladie génétique rare et très grave de l’enfant. Ce candidat médicament a également le potentiel d’adresser d’autres formes de MPS, où s’accumulent des sulfates de chondroïtine ou de dermatane (MPS I ou syndromes de Hurler/Sheie, MPS II ou syndrome de Hunter, MPS IVa ou syndrome de Morqio et MPS VII ou syndrome de Sly). Inventiva développe également un portefeuille de projets dans le domaine de l’oncologie.

Inventiva s’est entourée de partenaires de renom dans le secteur de la recherche tels que l’Institut Curie dans le domaine de l’oncologie. Deux partenariats stratégiques ont également et́ émis en place avec AbbVie et Boehringer Ingelheim, respectivement dans le domaine des maladies auto-immunes (notamment dans le psoriasis) et de la fibrose. Ces partenariats prévoient notamment le versement à Inventiva de paiements en fonction de l’atteinte d’objectifs précliniques, cliniques, règlementaires et commerciaux ainsi que des redevances sur les ventes des produits dev́ eloppés dans le cadre de ces partenariats.

Inventiva emploie à ce jour plus de 100 personnes hautement qualifiees et bénéficie d’installations de Recherche et Développement (ci-après « R&D ») de pointe achetées au groupe pharmaceutique international Abbott regroupant, près de Dijon, une chimiothèque de plus de 240.000 molecules et des plateformes en biologie, chimie, ADME et pharmacologie.

Avertissement

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives, des prévisions et des estimations à l’égard des plans cliniques de développements, de la stratégie opérationnelle et réglementaire, et des futures performances d’Inventiva, et du marché sur lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l’utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « s’attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Ces déclarations ne se rapportent pas à des faits historiquement avérés, mais constituent des projections, estimations et autres données à caractère prévisionnel basées sur l’opinion des dirigeants. Ces déclarations traduisent les opinions et hypothèses qui ont été retenues à la date à laquelle elles ont été faites. Elles sont sujettes à des risques et incertitudes connus ou inconnus desquels les résultats futurs, la performance ou les événements à venir peuvent significativement différer de ceux qui sont indiqués ou induits dans ces déclarations. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle d’Inventiva. En ce qui concerne le portefeuille des produits candidats, il ne peut en aucun cas être garanti que ces candidats recevront les homologations réglementaires nécessaires ni qu’ils obtiendront un succès commercial. Par conséquent, les résultats réels peuvent s’avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs anticipés tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations. Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n’est faite quant à l’exactitude ou l’équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Les lecteurs sont donc invités à ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives.

Nous vous invitons à vous référer au document de référence enregistré auprès de l’Autorité des Marchés Financiers le 13 avril 2018 sous le numéro R.18-013 pour obtenir des informations complémentaires concernant ces facteurs, risques et incertitudes.

Inventiva n’a aucunement l’intention ni l’obligation de mettre à jour ou de modifier les déclarations à caractère prévisionnel susvisées. Inventiva ne peut donc être tenue pour responsable des conséquences pouvant résulter de l’utilisation qui serait faite de ces déclarations.

Inventiva progresse dans le développement du lanifibranor avec le franchissement de trois nouvelles étapes clés

Inventiva progresse dans le développement du lanifibranor avec le franchissement de trois nouvelles étapes clés

30 Août 2018

> Délivrance par l’USPTO d’un nouveau brevet protégeant l’utilisation du lanifibranor dans de nombreuses maladies fibrotiques

> Inclusion du premier patient dans l’étude aux Etats-Unis de Phase II pour le traitement de la NAFLD chez des patients atteints de diabète de type 2

> Approbation par la FDA de la demande d’IND permettant le lancement du plan de développement clinique aux Etats-Unis

Daix (France), le 30 août 2018 – Inventiva S.A. (« Inventiva » ou la « Société »), société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), annonce aujourd’hui avoir franchi trois nouvelles étapes clés concernant le développement de son produit phare, le lanifibranor.

Délivrance par l’USPTO d’un nouveau brevet protégeant l’utilisation du lanifibranor dans de nombreuses maladies fibrotiques

L’USPTO (United States Patent and Trademark Office) a délivré le 21 août 2018 un nouveau brevet protégeant jusqu’au mois de juin 2035 l’utilisation thérapeutique du lanifibranor dans le traitement de différentes conditions fibrotiques dont notamment la NASH et la SSc.

Ce brevet renforce et étend la durée de la protection du lanifibranor qui était déjà établie aux Etats-Unis avec le brevet de molécule NCE ;(New Chemical Entity) lequel expirera au mois de décembre 2031 (cette date d’expiration tient compte d’une éventuelle prolongation de cinq ans pour compenser les délais réglementaires nécessaires à l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché).

Inclusion du premier patient dans l’étude aux Etats Unis de Phase II avec lanifibranor pour le traitement de la NAFLD chez des patients atteints de diabète de type 2

A la suite de l’accord avec l’Université de Floride de réaliser aux Etats-Unis une étude de Phase II avec lanifibranor visant le traitement de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) chez des patients atteints de diabète de type 2, le premier des 64 patients pour cette étude a été inclus au mois d’août 2018. Le recrutement des autres patients continue selon le calendrier envisagé et les premiers résultats sont attendus début 2020.

L’étude menée par le Dr Kenneth Cusi, Chef du Service d’Endocrinologie, Diabète & Métabolisme dans le Département de Médecine de l’Université de Floride à Gainesville, a pour objectif global de mesurer les améliorations métaboliques induites par lanifibranor, ainsi que ses effets sur la stéatose hépatique chez des patients atteints de diabète de type 2 et de NAFLD. Par ailleurs, cette étude examinera l’impact de lanifibranor sur la fibrose à l’aide des technologies d’imagerie et de biomarqueur les plus récentes.

Approbation par la FDA de la demande d’IND pour le lanifibranor permettant le lancement du plan de développement clinique aux Etats-Unis

La Société a reçu le 24 août 2018 l’approbation de sa demande d’IND (Investigational New Drug) par la division gastro-entérologie de la FDA (Food and Drug Administration) pour le lanifibranor afin de pouvoir réaliser une étude clinique évaluant le potentiel d’interaction médicamenteuse nécessaire à la poursuite du programme de développement.

Cette approbation marque une étape importante car elle permettra à Inventiva d’utiliser cette IND pour lancer d’autres études cliniques pour développer le lanifibranor aux Etats-Unis dans la NASH.

Frédéric Cren, Président-Directeur Général et co-fondateur d’Inventiva, a déclaré : « Ces trois nouvelles importantes démontrent les progrès continus réalisés dans le développement clinique du lanifibranor et confirment notre confiance dans l’avenir de notre produit phare. La délivrance du brevet par l’USPTO est une preuve tangible du caractère novateur de notre approche thérapeutique avec le lanifibranor et surtout en étend la durée de protection de plusieurs années. »;

A propos de lanifibranor

Lanifibranor est un modulateur panPPAR de nouvelle génération, conçu comme un agoniste activant de façon modérée et équilibrée les PPAR α, γ et δ. Ce profil unique a été recherché pour obtenir une marge thérapeutique optimale offrant à la fois une bonne efficacité antifibrotique et une bonne tolérance. Inventiva mène en parallèle actuellement deux études clinique de Phase IIb évaluant lanifibranor dans la NASH et dans la SSc.

Contacts

Inventiva
Frédéric Cren

Président et Directeur Général
info@inventivapharma.com
+33 3 80 44 75 00

Brunswick
Julien Trosdorf / Yannick Tetzlaff

Relations médias
inventiva@brunswickgroup.com
+33 1 53 96 83 83

LifeSci Advisors
Monique Kosse

Relations investisseurs
monique@lifesciadvisors.com

À propos d’Inventiva

Inventiva est une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de médicaments agissant sur les récepteurs nucléaires, les facteurs de transcription et la modulation épigénétique. Inventiva ouvre de nouvelles voies thérapeutiques innovantes dans le domaine des maladies fibrotiques, de l’oncologie et des maladies orphelines pour lesquels le besoin médical est important.

Son produit phare, le lanifibranor (IVA337), est un candidat médicament qui dispose d’un mecanisme d’action unique passant par l’activation de l’ensemble des PPAR (récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes, ou peroxisome proliferator-activated receptor) alpha, gamma et delta qui jouent un rôle fondamental dans le contrôle du processus fibrotique. Son action anti-fibrotique permet notamment de cibler deux indications à fort besoin médical : la stéatose hépatique non alcoolique (ci-après « NASH »), une pathologie sévère du foie en fort
développement et qui touche déjà aux Etats-Unis plus de 30 millions de personnes, et la sclérodermie systemique
(ci-après « SSc »), une maladie dont le taux de mortalité est très élevé et sans aucun traitement approuvé à ce jour.

Inventiva développe en parallèle un second programme clinique avec l’odiparcil (IVA 336) pour le traitement de la mucopolysaccaridose de type VI (MPS VI ou syndrome de Maroteaux-Lamy), une maladie génétique rare et très grave de l’enfant. Ce candidat médicament a également le potentiel d’adresser d’autres formes de MPS, où s’accumulent des sulfates de chondroïtine ou de dermatane (MPS I ou syndromes de Hurler/Sheie, MPS II ou syndrome de Hunter, MPS IVa ou syndrome de Morqio et MPS VII ou syndrome de Sly). Inventiva développe également un portefeuille de projets dans le domaine de l’oncologie.

Inventiva s’est entourée de partenaires de renom dans le secteur de la recherche tels que l’Institut Curie dans le domaine de l’oncologie. Deux partenariats stratégiques ont également et́ émis en place avec AbbVie et Boehringer Ingelheim, respectivement dans le domaine des maladies auto-immunes (notamment dans le psoriasis) et de la fibrose. Ces partenariats prévoient notamment le versement à Inventiva de paiements en fonction de l’atteinte d’objectifs précliniques, cliniques, règlementaires et commerciaux ainsi que des redevances sur les ventes des produits dev́ eloppés dans le cadre de ces partenariats.

Inventiva emploie à ce jour plus de 100 personnes hautement qualifiees et bénéficie d’installations de Recherche et Développement (ci-après « R&D ») de pointe achetées au groupe pharmaceutique international Abbott regroupant, près de Dijon, une chimiothèque de plus de 240.000 molecules et des plateformes en biologie, chimie, ADME et pharmacologie.

Avertissement

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives, des prévisions et des estimations à l’égard des plans cliniques de développements, de la stratégie opérationnelle et réglementaire, et des futures performances d’Inventiva, et du marché sur lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l’utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « s’attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Ces déclarations ne se rapportent pas à des faits historiquement avérés, mais constituent des projections, estimations et autres données à caractère prévisionnel basées sur l’opinion des dirigeants. Ces déclarations traduisent les opinions et hypothèses qui ont été retenues à la date à laquelle elles ont été faites. Elles sont sujettes à des risques et incertitudes connus ou inconnus desquels les résultats futurs, la performance ou les événements à venir peuvent significativement différer de ceux qui sont indiqués ou induits dans ces déclarations. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle d’Inventiva. En ce qui concerne le portefeuille des produits candidats, il ne peut en aucun cas être garanti que ces candidats recevront les homologations réglementaires nécessaires ni qu’ils obtiendront un succès commercial. Par conséquent, les résultats réels peuvent s’avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs anticipés tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations. Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n’est faite quant à l’exactitude ou l’équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Les lecteurs sont donc invités à ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives.

Nous vous invitons à vous référer au document de référence enregistré auprès de l’Autorité des Marchés Financiers le 13 avril 2018 sous le numéro R.18-013 pour obtenir des informations complémentaires concernant ces facteurs, risques et incertitudes.

Inventiva n’a aucunement l’intention ni l’obligation de mettre à jour ou de modifier les déclarations à caractère prévisionnel susvisées. Inventiva ne peut donc être tenue pour responsable des conséquences pouvant résulter de l’utilisation qui serait faite de ces déclarations.

Une analyse préliminaire des résultats des études de carcinogénicité avec lanifibranor d’Inventiva met en évidence un bon profil de sécurité

Une analyse préliminaire des résultats des études de carcinogénicité avec lanifibranor d’Inventiva met en évidence un bon profil de sécurité

13 Août 2018

> Les études de deux ans prennent fin confirmant la sécurité à long terme de lanifibranor

> Les deux études devraient être considérées comme adéquates selon l’analyse préliminaire

> Les résultats seront présentés à la FDA

> Ces résultats devraient permettre de commencer les études cliniques de Phase III

Daix (France), le 13 août 2018 – Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), annonce aujourd’hui l’aboutissement de deux études de carcinogénicité de deux ans avec l’agoniste pan-PPAR lanifibranor.

Une analyse préliminaire, menée par le Dr Jeri El-Hage, toxicologue, consultant en affaires réglementaires et expert dans le domaine des PPAR chez Aclairo Pharmaceutical Development Group, a indiqué que les deux études devraient être considérées comme adéquates grâce à une posologie correcte et un bon niveau de tolérance.

« Mon analyse des résultats de ces études démontre que le profil toxicologique du lanifibranor est relativement bénin », ;déclare le Dr El-Hage. « Ces études ont été menées correctement avec d’excellents taux de survie et de tolérance, et les résultats mettent en évidence un profil meilleur que celui d’autres composés dual- ou pan-PPAR. Lanifibranor possède un bon profil de sécurité cardiaque, et je suis convaincu que ces résultats devraient permettre à lanifibranor d’entrer en Phase III. »

Les deux études de carcinogénicité menées chez le rat et la souris ont été initiées en octobre 2015 suite à l’autorisation du protocole d’études par la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis. Elles ont été réalisées par Envigo (Royaume-Uni), une organisation de recherche sous contrat (Contract Research Organization, CRO) ayant de l’expérience dans ce type d’études, en particulier avec des composés de la classe des modulateurs de PPAR. Ces études ont évalué les effets de trois doses de lanifibranor en prise quotidienne pendant une période de 104 semaines, comparés à des groupes témoins.

Les résultats de ces études seront présentés au comité d’évaluation de la carcinogénicité de la FDA (Executive Carcinogenicity Assessment Committee, ECAC) afin d’obtenir l’autorisation d’entrer en Phase III. Les évaluations spécifiques du protocole des études avaient été revues par l’ECAC et les doses evaluées avaient été validées pour les deux études.

« Suite à l’aboutissement de ces études de carcinogénicité, Inventiva a désormais finalisé l’ensemble des études de toxicologie règlementaires nécessaires à l’entrée en Phase III du lanifibranor », ;commente Pierre Broqua, Directeur Scientifique et Co-fondateur d’Inventiva. « Les données démontrent un bon profil de sécurité et nous attendons avec impatience les commentaires de la FDA dans les prochains mois.  »

A propos de lanifibranor

Lanifibranor est un modulateur panPPAR de nouvelle génération, conçu comme un agoniste activant de façon modérée et équilibrée les PPAR α, δ et y. Ce profil unique a été recherché pour obtenir une marge thérapeutique optimale offrant à la fois une bonne efficacité antifibrotique et une bonne tolérance. Inventiva mène en parallèle actuellement deux études clinique de phase IIb évaluant lanifibranor dans la NASH et dans la SSc.

Contacts

Inventiva
Frédéric Cren

Président et Directeur Général
info@inventivapharma.com
+33 3 80 44 75 00

Brunswick
Julien Trosdorf / Yannick Tetzlaff

Relations médias
inventiva@brunswickgroup.com
+33 1 53 96 83 83

LifeSci Advisors
Monique Kosse

Relations investisseurs
monique@lifesciadvisors.com

À propos d’Inventiva

Inventiva est une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de médicaments agissant sur les récepteurs nucléaires, les facteurs de transcription et la modulation épigénétique. Inventiva ouvre de nouvelles voies thérapeutiques innovantes dans le domaine des maladies fibrotiques, de l’oncologie et des maladies orphelines pour lesquels le besoin médical est important.

Son produit phare, le lanifibranor (IVA337), est un candidat médicament qui dispose d’un mecanisme d’action unique passant par l’activation de l’ensemble des PPAR (récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes, ou peroxisome proliferator-activated receptor) alpha, gamma et delta qui jouent un rôle fondamental dans le contrôle du processus fibrotique. Son action anti-fibrotique permet notamment de cibler deux indications à fort besoin médical : la stéatose hépatique non alcoolique (ci-après « NASH »), une pathologie sévère du foie en fort
développement et qui touche déjà aux Etats-Unis plus de 30 millions de personnes, et la sclérodermie systemique
(ci-après « SSc »), une maladie dont le taux de mortalité est très élevé et sans aucun traitement approuvé à ce jour.

Inventiva développe en parallèle un second programme clinique avec l’odiparcil (IVA 336) pour le traitement de la mucopolysaccaridose de type VI (MPS VI ou syndrome de Maroteaux-Lamy), une maladie génétique rare et très grave de l’enfant. Ce candidat médicament a également le potentiel d’adresser d’autres formes de MPS, où s’accumulent des sulfates de chondroïtine ou de dermatane (MPS I ou syndromes de Hurler/Sheie, MPS II ou syndrome de Hunter, MPS IVa ou syndrome de Morqio et MPS VII ou syndrome de Sly). Inventiva développe également un portefeuille de projets dans le domaine de l’oncologie.

Inventiva s’est entourée de partenaires de renom dans le secteur de la recherche tels que l’Institut Curie dans le domaine de l’oncologie. Deux partenariats stratégiques ont également et́ émis en place avec AbbVie et Boehringer Ingelheim, respectivement dans le domaine des maladies auto-immunes (notamment dans le psoriasis) et de la fibrose. Ces partenariats prévoient notamment le versement à Inventiva de paiements en fonction de l’atteinte d’objectifs précliniques, cliniques, règlementaires et commerciaux ainsi que des redevances sur les ventes des produits dev́ eloppés dans le cadre de ces partenariats.

Inventiva emploie à ce jour plus de 100 personnes hautement qualifiees et bénéficie d’installations de Recherche et Développement (ci-après « R&D ») de pointe achetées au groupe pharmaceutique international Abbott regroupant, près de Dijon, une chimiothèque de plus de 240.000 molecules et des plateformes en biologie, chimie, ADME et pharmacologie.

Avertissement

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives, des prévisions et des estimations à l’égard des plans cliniques de développements, de la stratégie opérationnelle et réglementaire, et des futures performances d’Inventiva, et du marché sur lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l’utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « s’attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Ces déclarations ne se rapportent pas à des faits historiquement avérés, mais constituent des projections, estimations et autres données à caractère prévisionnel basées sur l’opinion des dirigeants. Ces déclarations traduisent les opinions et hypothèses qui ont été retenues à la date à laquelle elles ont été faites. Elles sont sujettes à des risques et incertitudes connus ou inconnus desquels les résultats futurs, la performance ou les événements à venir peuvent significativement différer de ceux qui sont indiqués ou induits dans ces déclarations. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle d’Inventiva. En ce qui concerne le portefeuille des produits candidats, il ne peut en aucun cas être garanti que ces candidats recevront les homologations réglementaires nécessaires ni qu’ils obtiendront un succès commercial. Par conséquent, les résultats réels peuvent s’avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs anticipés tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations. Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n’est faite quant à l’exactitude ou l’équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Les lecteurs sont donc invités à ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives.

Nous vous invitons à vous référer au document de référence enregistré auprès de l’Autorité des Marchés Financiers le 13 avril 2018 sous le numéro R.18-013 pour obtenir des informations complémentaires concernant ces facteurs, risques et incertitudes.

Inventiva n’a aucunement l’intention ni l’obligation de mettre à jour ou de modifier les déclarations à caractère prévisionnel susvisées. Inventiva ne peut donc être tenue pour responsable des conséquences pouvant résulter de l’utilisation qui serait faite de ces déclarations.

Inventiva annonce les conclusions positives des deux DSMB pour les études de phase IIb dans la sclérodermie systémique et dans la NASH avec le lanifibranor

Inventiva annonce les conclusions positives des deux DSMB pour les études de phase IIb dans la sclérodermie systémique et dans la NASH avec le lanifibranor

10 Juillet 2018

> Les deux DSMBs recommendent que les études continuent sans aucun changement du protocole

> La sécurité du Lanifibranor est confirmée

> Les études continuent comme planifiées

Daix, France, le 10 juillet, 2018 – Inventiva S.A. (« Inventiva » ou la « Société »), société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre la stéatohépatite non alcoolique (« NASH »), la sclérodermie systémique (« SSc ») et les mucopolysaccharidoses (« MPS »), annonce aujourd’hui que le Data Safety Monitoring Board (« DSMB ») de la FASST (For A Systemic Sclerosis Treatment) a tenu sa troisième et dernière réunion avant la fin de l’étude sur le lanifibranor dans la SSc. Comme pour les conclusions des deux premiers DSMB, celui-ci a recommandé que l’étude se poursuive sans modification du protocole. De même, le DSMB pour l’étude NATIVE (NAsh Trial to Validate IVA337 Efficacy) s’est réuni pour la première fois et, après avoir revu toutes les données de sécurité, a recommandé de poursuivre l’étude sans modification du protocole. Les résultats positifs de ces deux DSMBs confirment la sécurité du lanifibranor déjà démontrée dans des études toxicologiques à long terme ainsi que par les études de phase I et phase II. Les deux études continuent donc comme planifiées. Les principaux résultats sont attendus début 2019 pour l’étude FASST dans la SSc et au second semestre de 2019 pour l’étude NATIVE dans la NASH.

A propos de Lanifibranor:

Lanifibranor est un modulateur panPPAR de nouvelle génération, conçu comme un agoniste activant de façon modérée et équilibrée les PPAR α, δ et γ. Ce profil unique a été recherché pour obtenir une marge thérapeutique optimale offrant à la fois une bonne efficacité antifibrotique et une bonne tolérance. Inventiva mène en parallèle actuellement deux études clinique de phase IIb évaluant lanifibranor dans la NASH et dans la SSc.

À propos de l’étude de Phase IIb FASST :

L’étude de phase IIb FASST est une étude randomisée en double aveugle menée sur un an et portant sur l’évaluation de l’effet de lanifibranor sur la progression de la sclérodermie systémique (SSc). Selon le protocole de l’étude validé par l’Agence européenne des médicaments (EMA), les patients reçoivent soit lanifibranor soit un placebo. Le critère d’évaluation principal est le changement moyen du Modified Rodnan Skin Score ;(MRSS), une mesure de l’évolution de la maladie validée à la fois par la FDA et l’EMA. Les critères d’inclusion retiennent un MRSS compris entre 10 et 25 points, et un diagnostic de sclérodermie systémique diffuse datant de moins de 3 ans. Les patients inclus dans l’étude peuvent poursuivre leurs traitements habituels, y compris les traitements par immunosuppresseurs. L’EMA et la FDA ont accordé le statut de médicament orphelin à lanifibranor dans le traitement de la sclérodermie systémique. Le statut de médicament orphelin procure des avantages certains à son fabricant, tels qu’une réduction des frais de procédure et une exclusivité commerciale.

À propos de l’étude de Phase IIb NATIVE:

L’étude de Phase IIb NATIVE est un un essai randomisé, en double aveugle, contrôlé par placebo, d’une durée de 24 semaines. L’objectif de l’étude est d’évaluer l’effet du lanifibranor sur les scores du « ballooning » et de l’inflammation sans aggravation de la fibrose. Les patients recevront soit lanifibranor, soit un placebo. Cet essai évaluera également l’innocuité du traitement avec le lanifibranor. Les principaux critères d’inclusion et d’évaluation retenus pour l’étude sont basés sur l’histologie hépatique de chaque patient : (i) un diagnostic histologique de la NASH se fondant sur les critères retenus par le NASH Clinical Research Network (stéatose, inflammation lobulaire quel qu’en soit son degré, « ballooning » des cellules du foie quel qu’en soit son niveau) et (ii) un score d’activité SAF de niveau 3 ou 4 (>2), un score de Stéatose SAF ≥ 1 et un score de Fibrose SAF <4. L’objectif principal de l’étude est une diminution par rapport au niveau de référence ≥ 2 points du score d’activité SAF combinant une inflammation et un « ballooning » hépatocellulaire.

Contacts

Inventiva
Frédéric Cren

Président et Directeur Général
info@inventivapharma.com
+33 3 80 44 75 00

Brunswick
Julien Trosdorf / Yannick Tetzlaff

Relations médias
inventiva@brunswickgroup.com
+33 1 53 96 83 83

LifeSci Advisors
Monique Kosse

Relations investisseurs
monique@lifesciadvisors.com

À propos d’Inventiva

Inventiva est une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de médicaments agissant sur les récepteurs nucléaires, les facteurs de transcription et la modulation épigénétique. Inventiva ouvre de nouvelles voies thérapeutiques innovantes dans le domaine des maladies fibrotiques, de l’oncologie et des maladies orphelines pour lesquels le besoin médical est important.

Son produit phare, le lanifibranor (IVA337), est un candidat médicament qui dispose d’un mecanisme d’action unique passant par l’activation de l’ensemble des PPAR (récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes, ou peroxisome proliferator-activated receptor) alpha, gamma et delta qui jouent un rôle fondamental dans le contrôle du processus fibrotique. Son action anti-fibrotique permet notamment de cibler deux indications à fort besoin médical : la stéatose hépatique non alcoolique (ci-après « NASH »), une pathologie sévère du foie en fort
développement et qui touche déjà aux Etats-Unis plus de 30 millions de personnes, et la sclérodermie systemique
(ci-après « SSc »), une maladie dont le taux de mortalité est très élevé et sans aucun traitement approuvé à ce jour.

Inventiva développe en parallèle un second programme clinique avec l’odiparcil (IVA 336) pour le traitement de la mucopolysaccaridose de type VI (MPS VI ou syndrome de Maroteaux-Lamy), une maladie génétique rare et très grave de l’enfant. Ce candidat médicament a également le potentiel d’adresser d’autres formes de MPS, où s’accumulent des sulfates de chondroïtine ou de dermatane (MPS I ou syndromes de Hurler/Sheie, MPS II ou syndrome de Hunter, MPS IVa ou syndrome de Morqio et MPS VII ou syndrome de Sly). Inventiva développe également un portefeuille de projets dans le domaine de l’oncologie.

Inventiva s’est entourée de partenaires de renom dans le secteur de la recherche tels que l’Institut Curie dans le domaine de l’oncologie. Deux partenariats stratégiques ont également et́ émis en place avec AbbVie et Boehringer Ingelheim, respectivement dans le domaine des maladies auto-immunes (notamment dans le psoriasis) et de la fibrose. Ces partenariats prévoient notamment le versement à Inventiva de paiements en fonction de l’atteinte d’objectifs précliniques, cliniques, règlementaires et commerciaux ainsi que des redevances sur les ventes des produits dev́ eloppés dans le cadre de ces partenariats.

Inventiva emploie à ce jour plus de 100 personnes hautement qualifiees et bénéficie d’installations de Recherche et Développement (ci-après « R&D ») de pointe achetées au groupe pharmaceutique international Abbott regroupant, près de Dijon, une chimiothèque de plus de 240.000 molecules et des plateformes en biologie, chimie, ADME et pharmacologie.

Avertissement

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives, des prévisions et des estimations à l’égard des plans cliniques de développements, de la stratégie opérationnelle et réglementaire, et des futures performances d’Inventiva, et du marché sur lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l’utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « s’attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Ces déclarations ne se rapportent pas à des faits historiquement avérés, mais constituent des projections, estimations et autres données à caractère prévisionnel basées sur l’opinion des dirigeants. Ces déclarations traduisent les opinions et hypothèses qui ont été retenues à la date à laquelle elles ont été faites. Elles sont sujettes à des risques et incertitudes connus ou inconnus desquels les résultats futurs, la performance ou les événements à venir peuvent significativement différer de ceux qui sont indiqués ou induits dans ces déclarations. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle d’Inventiva. En ce qui concerne le portefeuille des produits candidats, il ne peut en aucun cas être garanti que ces candidats recevront les homologations réglementaires nécessaires ni qu’ils obtiendront un succès commercial. Par conséquent, les résultats réels peuvent s’avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs anticipés tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations. Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n’est faite quant à l’exactitude ou l’équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Les lecteurs sont donc invités à ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives.

Nous vous invitons à vous référer au document de référence enregistré auprès de l’Autorité des Marchés Financiers le 13 avril 2018 sous le numéro R.18-013 pour obtenir des informations complémentaires concernant ces facteurs, risques et incertitudes.

Inventiva n’a aucunement l’intention ni l’obligation de mettre à jour ou de modifier les déclarations à caractère prévisionnel susvisées. Inventiva ne peut donc être tenue pour responsable des conséquences pouvant résulter de l’utilisation qui serait faite de ces déclarations.

Inventiva annonce une étude aux États-Unis de Phase II initiée par un investigateur avec lanifibranor pour le traitement de la stéatose hépatique non alcoolique chez des patients atteints de diabète de type 2

Inventiva annonce une étude aux États-Unis de Phase II initiée par un investigateur avec lanifibranor pour le traitement de la stéatose hépatique non alcoolique chez des patients atteints de diabète de type 2

03 Avril 2018

Le Dr Kenneth Cusi de l’Université de Floride sera l’investigateur principal

Cette étude sur 64 patients démarrera après que la FDA aura autorisé l’IND du lanifibranor

Daix (France), le 3 avril 2018 – Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), annonce aujourd’hui que le Dr Kenneth Cusi, Chef du Service d’Endocrinologie, Diabète & Métabolisme dans le Département de Médicine de l’Université de Floride à Gainesville, a choisi lanifibranor pour une étude clinique de Phase II lancée à l’initiative de l’Université de Floride.. L’objectif de l’étude est d’évaluer l’efficacité et la sécurité de lanifibranor sur les triglycérides intrahépatiques et sur la sensibilité hépatique à l’insuline chez des patients atteints de diabète de type 2 et de stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD). Un résultat positif renforcerait davantage la position de lanifibranor comme le médicament idéal pour la NAFLD et la NASH chez les patients atteints de diabète de type 2.

Lanifibranor est un agoniste panPPAR de nouvelle génération qui active les isoformes PPAR (récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes) alpha, gamma et delta. Le choix de lanifibranor pour cette étude est motivé par ce mécanisme d’action unique pouvant potentiellement apporter une réponse à tous les besoins de la NAFLD et la NASH : amélioration de la sensibilité à l’insuline, réduction de la stéatose, activité anti-inflammatoire et réduction de la fibrose. Parallèlement à cette étude, Inventiva mène actuellement deux études cliniques de Phase IIb avec lanifibranor dans la NASH et la SSc. Lanifibranor a reçu la désignation de médicament orphelin pour la SSc de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis et de l’Agence Européenne du Médicament (EMA).

« Les PPAR sont des cibles cliniquement validées pour le traitement des patients atteints de la NAFLD et de la NASH. Grâce à son profil de panPPAR modéré et équilibré et à son activité gamma, lanifibranor est un candidat très prometteur pour répondre à la plupart, sinon à tous les problèmes liés à la NASH », déclare le Dr Cusi.

« Ce profil devrait être particulièrement pertinent pour les patients atteints de diabète de type 2 et de NAFLD ou de NASH, et nous sommes convaincus que l’étude sera une réussite. » Le Dr Jean-Louis Abitbol, Directeur Médical d’Inventiva, explique : « Nous sommes très heureux que le Dr Cusi, expert de renom dans le domaine des PPAR et clinicien de réputation internationale, ait choisi lanifibranor pour cette étude qui nous apportera des données supplémentaires à verser aux dossiers des demandes d’autorisation auprès des régulateurs aux États-Unis et dans l’Union Européenne. »;

Pierre Broqua, Directeur Scientifique et co-fondateur d’Inventiva, ajoute : « Nous nous réjouissons beaucoup de cette collaboration avec le Dr Cusi. Cette étude atteint plusieurs de nos objectifs stratégiques et cela avec un investissement financier limité : ouverture d’un IND1, lancement aux États-Unis d’une étude dans une population susceptible de bénéficier du traitement lanifibranor et enrichissement du dossier clinique pour nos futures interactions avec la FDA. »

L’étude menée par le Dr Cusi prévoit de recruter 64 patients traités pendant une période de 24 semaines avec une seule dose journalière de lanifibranor (800mg/jour), ainsi que 10 sujets non obèses et en bonne santé inclus dans un groupe témoin. L’objectif global de l’étude sera de mesurer les effets métaboliques de lanifibranor ainsi que son efficacité potentielle sur la stéatose chez des patients atteints de diabète de type 2 et de NAFLD. Par ailleurs, l’étude analysera l’impact de lanifibranor sur la fibrose à l’aide de la technologie d’imagerie la plus récente. Les principaux critères d’évaluation sont une réduction de la stéatose hépatique évaluée par une technique d’imagerie de pointe, telle que la spectroscopie à résonnance magnétique nucléaire protonique (RMN 1H), les signes d’une amélioration métabolique de la résistance à l’insuline (clamp glycémique, taux de HBA1c), la présence d’une lipogenèse de novo, les taux d’acides gras libres et de lipides et la sécurité. L’étude devrait commencer au deuxième ou troisième trimestre 2018, en fonction de l’ouverture de l’IND par la FDA.

Webcast

Un webcast sur cette étude se tiendra en anglais le 5 avril à 18h15 (heure de Paris), accessible avec le code 5361123 aux numéros suivants :

France : +33 (0)1 76 77 22 57
Belgique : +32 (0)2 400 6926
Danemark : +45 35 15 81 21
Allemagne : +49 (0)69 2222 2018
Pays Bas : +31 (0)20 703 8261
Suisse : +41 (0)22 567 5750
Royaume-Uni : +44 (0)330 336 9411
Etats-Unis : +1 323-794-2093

La présentation accompagnant ce webcast sera disponible sur le site Internet d’Inventiva à partir de 18h15 (heure de Paris) le même jour dans la section « Investisseur » – « Documentation » – « Présentations investisseurs » et pourra être suivie en simultané à l’adresse suivante :https://edge.media-server.com/m6/p/rg74y7wv

Le webcast et la présentation seront accessibles en replay ;à partir de 21h30 (heure de Paris) le même jour à l’adresse suivante : https://edge.media-server.com/m6/p/rg74y7wv

À propos du Dr Cusi

Le Dr Cusi est l’investigateur principal de plusieurs études cliniques. Ses recherches concernent les domaines de l’endocrinologie, du diabète et du métabolisme chez l’adulte, qu’il s’agisse de recherche clinique ou de recherche fondamentale. Le Dr Cusi s’intéresse au rôle de l’obésité et de la lipotoxicité dans le développement du diabète de type 2 et de ses complications, et plus particulièrement à la pathogénie de la NAFLD. Il a publié de nombreux articles dans les principales revues concernant l’obésité, le diabète et les maladies hépatiques. Le Dr Cusi est un investigateur et un conférencier de réputation nationale et internationale, spécialiste de l’impact de la NAFLD chez l’homme. Il a notamment publié dans la revue New England Journal of Medicine un article cité fréquemment sur le premier médicament efficace pour le traitement de la NAFLD, une complication fréquente et potentiellement grave de l’obésité et du diabète de type 2 pouvant entraîner des lésions hépatiques sévères. Il est relecteur pour de nombreuses revues scientifiques. Le Dr Cusi est aussi co- fondateur de Children in Need, Inc., une organisation créée pour aider les enfants défavorisés et leurs familles dans les pays du tiers monde, plus particulièrement au travers des hôpitaux et des écoles en Afrique australe.

Contacts

Inventiva
Frédéric Cren

Président et Directeur Général
info@inventivapharma.com
+33 3 80 44 75 00

Brunswick
Julien Trosdorf / Yannick Tetzlaff

Relations médias
inventiva@brunswickgroup.com
+33 1 53 96 83 83

LifeSci Advisors
Monique Kosse

Relations investisseurs
monique@lifesciadvisors.com

À propos d’Inventiva

Inventiva est une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de médicaments agissant sur les récepteurs nucléaires, les facteurs de transcription et la modulation épigénétique. Inventiva ouvre de nouvelles voies thérapeutiques innovantes dans le domaine des maladies fibrotiques, de l’oncologie et des maladies orphelines pour lesquels le besoin médical est important.

Son produit phare, le lanifibranor (IVA337), est un candidat médicament qui dispose d’un mecanisme d’action unique passant par l’activation de l’ensemble des PPAR (récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes, ou peroxisome proliferator-activated receptor) alpha, gamma et delta qui jouent un rôle fondamental dans le contrôle du processus fibrotique. Son action anti-fibrotique permet notamment de cibler deux indications à fort besoin médical : la stéatose hépatique non alcoolique (ci-après « NASH »), une pathologie sévère du foie en fort
développement et qui touche déjà aux Etats-Unis plus de 30 millions de personnes, et la sclérodermie systemique
(ci-après « SSc »), une maladie dont le taux de mortalité est très élevé et sans aucun traitement approuvé à ce jour.

Inventiva développe en parallèle un second programme clinique avec l’odiparcil (IVA 336) pour le traitement de la mucopolysaccaridose de type VI (MPS VI ou syndrome de Maroteaux-Lamy), une maladie génétique rare et très grave de l’enfant. Ce candidat médicament a également le potentiel d’adresser d’autres formes de MPS, où s’accumulent des sulfates de chondroïtine ou de dermatane (MPS I ou syndromes de Hurler/Sheie, MPS II ou syndrome de Hunter, MPS IVa ou syndrome de Morqio et MPS VII ou syndrome de Sly). Inventiva développe également un portefeuille de projets dans le domaine de l’oncologie.

Inventiva s’est entourée de partenaires de renom dans le secteur de la recherche tels que l’Institut Curie dans le domaine de l’oncologie. Deux partenariats stratégiques ont également et́ émis en place avec AbbVie et Boehringer Ingelheim, respectivement dans le domaine des maladies auto-immunes (notamment dans le psoriasis) et de la fibrose. Ces partenariats prévoient notamment le versement à Inventiva de paiements en fonction de l’atteinte d’objectifs précliniques, cliniques, règlementaires et commerciaux ainsi que des redevances sur les ventes des produits dev́ eloppés dans le cadre de ces partenariats.

Inventiva emploie à ce jour plus de 100 personnes hautement qualifiees et bénéficie d’installations de Recherche et Développement (ci-après « R&D ») de pointe achetées au groupe pharmaceutique international Abbott regroupant, près de Dijon, une chimiothèque de plus de 240.000 molecules et des plateformes en biologie, chimie, ADME et pharmacologie.

Avertissement

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives, des prévisions et des estimations à l’égard des plans cliniques de développements, de la stratégie opérationnelle et réglementaire, et des futures performances d’Inventiva, et du marché sur lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l’utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « s’attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Ces déclarations ne se rapportent pas à des faits historiquement avérés, mais constituent des projections, estimations et autres données à caractère prévisionnel basées sur l’opinion des dirigeants. Ces déclarations traduisent les opinions et hypothèses qui ont été retenues à la date à laquelle elles ont été faites. Elles sont sujettes à des risques et incertitudes connus ou inconnus desquels les résultats futurs, la performance ou les événements à venir peuvent significativement différer de ceux qui sont indiqués ou induits dans ces déclarations. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle d’Inventiva. En ce qui concerne le portefeuille des produits candidats, il ne peut en aucun cas être garanti que ces candidats recevront les homologations réglementaires nécessaires ni qu’ils obtiendront un succès commercial. Par conséquent, les résultats réels peuvent s’avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs anticipés tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations. Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n’est faite quant à l’exactitude ou l’équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Les lecteurs sont donc invités à ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives.

Nous vous invitons à vous référer au document de référence enregistré auprès de l’Autorité des Marchés Financiers le 13 avril 2018 sous le numéro R.18-013 pour obtenir des informations complémentaires concernant ces facteurs, risques et incertitudes.

Inventiva n’a aucunement l’intention ni l’obligation de mettre à jour ou de modifier les déclarations à caractère prévisionnel susvisées. Inventiva ne peut donc être tenue pour responsable des conséquences pouvant résulter de l’utilisation qui serait faite de ces déclarations.

Études de carcinogénicité avec lanifibranor : Déroulement comme prévu et résultats intermédiaires chez le rat indiquent l’absence de cancers de la vessie liés au composé

Études de carcinogénicité avec lanifibranor : Déroulement comme prévu et résultats intermédiaires chez le rat indiquent l’absence de cancers de la vessie liés au composé

28 Mars 2018

> La période de traitement de 104 semaines est terminée

> Les résultats préliminaires chez le rat indiquent une absence dans la vessie de lésions néoplasiques liées au composé

> Analyse de l’étude de carcinogénicité chez la souris en cours

> Résultats finaux à la suite d’une revue détaillée pour les deux espèces prévus d’ici la fin du deuxième trimestre2018

Daix (France), le 28 mars 2018Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), annonce aujourd’hui les premiers résultats des études de carcinogénicité de deux ans avec l’agoniste pan-PPAR lanifibranor chez le rat. Deux études de carcinogénicité chez le rat et la souris ont été initiées en octobre 2015 après l’autorisation du protocole de l’étude par la Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis. Elles ont été réalisées par Envigo (Royaume-Uni), une CRO (Contract Research Organization,) ayant de l’expérience dans ce type d’études, en particulier avec des composés de la classe des PPAR. Ces études ont évalué les effets de trois doses de lanifibranor en prise quotidienne pendant une période de 104 semaines, comparés à des groupes témoins. Cette première phase s’est déroulée comme prévu et l’évaluation histopathologique des deux études est presque terminée. La phase de revue détaillée des deux études chez le rat et la souris devrait être finalisée d’ici la fin du deuxième trimestre 2018.

La phase de revue détaillée de l’étude est en cours et les résultats préliminaires de l’étude chez le rat déjà disponibles indiquent l’absence de lésions néoplasiques liées au composé, et en particulier aucune augmentation de l’incidence du cancer de la vessie, un effet qui avait été observé avec plusieurs single or dual PPAR. Le profil modéré et équilibré du lanifibranor ainsi que sa structure chimique différente pourraient expliquer le bon profil de tolérance du produit.

Le Dr J. Armstrong, pathologiste principal chargé de l’étude, commente : « La phase de revue détaillée est en cours et les premiers résultats obtenus chez le rat tirés des tableaux d’incidences indiquent un profil de sécurité très favorable de lanifibranor. Je suis très heureux qu’aucun néoplasme primaire de la vessie n’ait été diagnostiqué chez les rats traités, un effet qui avait été observé avec plusieurs autres composés PPAR. »

Pierre Broqua, Directeur scientifique et co-fondateur d’Inventiva, ajoute : « Ces premiers résultats chez le rat sont en ligne avec le profil de sécurité favorable du lanifibranor, un agoniste pan-PPAR modéré et équilibré démontré dans des études toxicologiques à long terme ainsi que dans des études cliniques de Phase I et Phase II. Comme la survenue de tumeurs de la vessie a été associée à différents composés PPAR, les études de carcinogénicité du lanfibranor sont une étape critique du développement global du produit. Bien que l’étude soit encore en cours pour les deux espèces, nous sommes encouragés par le bon profil de tolérance du lanifibranor démontré dans l’étude chez le rat, où aucune augmentation de l’incidence du cancer de la vessie n’a été observée dans aucun des groupes traités avec les doses de lanifibranor. Nous attendons avec impatience de pouvoir analyser l’ensemble des résultats des deux espèces dans les mois à venir. » 

Ces deux études de carcinogénicité sont menées dans le cadre du programme de développement de lanifibranor et constituent une exigence règlementaire pour la commercialisation de lanifibranor.

À propos de lanifibranor :

Lanifibranor est un modulateur pan-PPAR de nouvelle génération d’une puissance modérée et équilibrée qui active les isoformes α, δ et γ des PPAR. Ce profil unique a été conçu pour obtenir une marge thérapeutique optimale avec une bonne efficacité et une bonne tolérance. L’efficacité antifibrotique de lanifibranor est supérieure à celle des agonistes sélectifs de PPAR-α, PPAR-δ ou PPAR-γdans plusieurs modèles précliniques pertinents. Inventiva mène actuellement deux études cliniques de Phase IIb sur lanifibranor dans la NASH et la SSc.

Contacts

Inventiva
Frédéric Cren

Président et Directeur Général
info@inventivapharma.com
+33 3 80 44 75 00

Brunswick
Julien Trosdorf / Yannick Tetzlaff

Relations médias
inventiva@brunswickgroup.com
+33 1 53 96 83 83

LifeSci Advisors
Monique Kosse

Relations investisseurs
monique@lifesciadvisors.com

À propos d’Inventiva

Inventiva est une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de médicaments agissant sur les récepteurs nucléaires, les facteurs de transcription et la modulation épigénétique. Inventiva ouvre de nouvelles voies thérapeutiques innovantes dans le domaine des maladies fibrotiques, de l’oncologie et des maladies orphelines pour lesquels le besoin médical est important.

Son produit phare, le lanifibranor (IVA337), est un candidat médicament qui dispose d’un mecanisme d’action unique passant par l’activation de l’ensemble des PPAR (récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes, ou peroxisome proliferator-activated receptor) alpha, gamma et delta qui jouent un rôle fondamental dans le contrôle du processus fibrotique. Son action anti-fibrotique permet notamment de cibler deux indications à fort besoin médical : la stéatose hépatique non alcoolique (ci-après « NASH »), une pathologie sévère du foie en fort
développement et qui touche déjà aux Etats-Unis plus de 30 millions de personnes, et la sclérodermie systemique
(ci-après « SSc »), une maladie dont le taux de mortalité est très élevé et sans aucun traitement approuvé à ce jour.

Inventiva développe en parallèle un second programme clinique avec l’odiparcil (IVA 336) pour le traitement de la mucopolysaccaridose de type VI (MPS VI ou syndrome de Maroteaux-Lamy), une maladie génétique rare et très grave de l’enfant. Ce candidat médicament a également le potentiel d’adresser d’autres formes de MPS, où s’accumulent des sulfates de chondroïtine ou de dermatane (MPS I ou syndromes de Hurler/Sheie, MPS II ou syndrome de Hunter, MPS IVa ou syndrome de Morqio et MPS VII ou syndrome de Sly). Inventiva développe également un portefeuille de projets dans le domaine de l’oncologie.

Inventiva s’est entourée de partenaires de renom dans le secteur de la recherche tels que l’Institut Curie dans le domaine de l’oncologie. Deux partenariats stratégiques ont également et́ émis en place avec AbbVie et Boehringer Ingelheim, respectivement dans le domaine des maladies auto-immunes (notamment dans le psoriasis) et de la fibrose. Ces partenariats prévoient notamment le versement à Inventiva de paiements en fonction de l’atteinte d’objectifs précliniques, cliniques, règlementaires et commerciaux ainsi que des redevances sur les ventes des produits dev́ eloppés dans le cadre de ces partenariats.

Inventiva emploie à ce jour plus de 100 personnes hautement qualifiees et bénéficie d’installations de Recherche et Développement (ci-après « R&D ») de pointe achetées au groupe pharmaceutique international Abbott regroupant, près de Dijon, une chimiothèque de plus de 240.000 molecules et des plateformes en biologie, chimie, ADME et pharmacologie.

Avertissement

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives, des prévisions et des estimations à l’égard des plans cliniques de développements, de la stratégie opérationnelle et réglementaire, et des futures performances d’Inventiva, et du marché sur lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l’utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « s’attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Ces déclarations ne se rapportent pas à des faits historiquement avérés, mais constituent des projections, estimations et autres données à caractère prévisionnel basées sur l’opinion des dirigeants. Ces déclarations traduisent les opinions et hypothèses qui ont été retenues à la date à laquelle elles ont été faites. Elles sont sujettes à des risques et incertitudes connus ou inconnus desquels les résultats futurs, la performance ou les événements à venir peuvent significativement différer de ceux qui sont indiqués ou induits dans ces déclarations. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle d’Inventiva. En ce qui concerne le portefeuille des produits candidats, il ne peut en aucun cas être garanti que ces candidats recevront les homologations réglementaires nécessaires ni qu’ils obtiendront un succès commercial. Par conséquent, les résultats réels peuvent s’avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs anticipés tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations. Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n’est faite quant à l’exactitude ou l’équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Les lecteurs sont donc invités à ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives.

Nous vous invitons à vous référer au document de référence enregistré auprès de l’Autorité des Marchés Financiers le 13 avril 2018 sous le numéro R.18-013 pour obtenir des informations complémentaires concernant ces facteurs, risques et incertitudes.

Inventiva n’a aucunement l’intention ni l’obligation de mettre à jour ou de modifier les déclarations à caractère prévisionnel susvisées. Inventiva ne peut donc être tenue pour responsable des conséquences pouvant résulter de l’utilisation qui serait faite de ces déclarations.

Acceptation et publication d’un article d’Inventiva sur la découverte et la synthèse de son agoniste pan-PPAR lanifibranor dans la revue Journal of Medicinal Chemistry de l’American Chemical Society

Acceptation et publication d’un article d’Inventiva sur la découverte et la synthèse de son agoniste pan-PPAR lanifibranor dans la revue Journal of Medicinal Chemistry de l’American Chemical Society

13 Mars 2018

Lanifibranor is in Phase IIb development for non-alcoholic steatohepatitis (NASH) and systemic sclerosis (SSc)

Daix (France) March 13, 2018 – Inventiva, a biopharmaceutical company developing innovative therapies in nonalcoholic steatohepatitis (NASH), systemic sclerosis (SSc) and mucopolysaccharidosis (MPS), today announced the publication of an article online, ahead of print, describing the discovery of its promising panPPAR agonist, lanifibranor, in the Journal of Medicinal Chemistry of the American Chemical Society. The Journal of Medicinal Chemistry is one of the most important journals in medicinal chemistry.

Pierre Broqua, Chief Scientific Officer and Inventiva’s co-founder, said: “We’re delighted to have our paper published by the prestigious Journal of Medicinal Chemistry. Of particular interest is the data showing how lanifibranor has a specific binding into the PPARγ pocket, a further explanation to the excellent safety profile demonstrated so far by lanifibranor, our lead clinical candidate currently in Phase IIb trials in NASH and SSc.”

Background

Peroxisome proliferator-activated receptors (PPARs) play a key role in controlling the fibrotic process. Inventiva’s lead program lanifibranor is an anti-fibrotic treatment with a powerful mechanism of action that activates all three alpha, gamma and delta PPARs. Currently two lanifibranor Phase IIb trials are ongoing in NASH and SSc. Inventiva has been granted orphan drug designation for lanifibranor in the treatment of SSc by the U.S. Food and Drug Administration (FDA) and the European Medicines Agency (EMA).

Journal of Medicinal Chemistry publication
The study now published in the Journal of Medicinal Chemistry sets out in detail how Inventiva’s research team discovered lanifibranor, and what they believe are the benefits of this novel compound.

Starting from a high-throughput screening hit, an extensive medicinal chemistry optimization campaign led to the discovery of lanifibranor. Xray co-crystal structure of lanifibranor bound to PPARγ displayed a new atypical binding mode in comparison to rosiglitazone. The compound’s head to tail positioning stabilizes a conformationally active form of PPARγ without interacting directly with Helix H12. The authors believe that lanifibranor’s non-classical binding mode, its different coregulator recruitment profile and its balanced activity for the three PPAR isoforms may well explain its good safety profile relative to other PPAR agonists.

Furthermore, lanifibranor demonstrated excellent anti-hyperglycemic and hypolipidemic efficacy in a relevant mouse model, and a significant anti-fibrotic activity in a mouse model for liver fibrosis. Compared to other PPARγ agonists, lanifibranor had no effect on hematocrit, plasma volume or heart weight in rats. These encouraging results provide ample rationale for the further development of lanifibranor in NASH.

Link to publication & reference:

Design, synthesis and evaluation of a novel series of indole sulfonamide Peroxisome Proliferator Activated Receptors (PPAR)α/δ/γ triple activators: discovery of lanifibranor a new anti-fibrotic clinical candidate https://pubs.acs.org/doi/10.1021/acs.jmedchem.7b01285
J. Med. Chem., DOI: 10.1021/acs.jmedchem.7b01285

Important Notice

Some of the statements contained in this document are not historical facts but rather are statements of future expectations and other forward-looking statements that are based on management’s beliefs. These statements reflect such views and assumptions prevailing as of the date of the statements and involve known and unknown risks and uncertainties that could cause future results, performance or future events to differ materially from those expressed or implied in such statements.

Please refer to the “Document de reference” filed with the Autorité des Marchés Financiers on April 26, 2017 under n° R.17-025 for additional information in relation to such factors, risks and uncertainties.

Inventiva has no intention and is under no obligation to update or review the forward-looking statements referred to above. Consequently, Inventiva accepts no liability for any consequences arising from the use of any of the above statements.

Contacts

Inventiva
Frédéric Cren

Président et Directeur Général
info@inventivapharma.com
+33 3 80 44 75 00

Brunswick
Julien Trosdorf / Yannick Tetzlaff

Relations médias
inventiva@brunswickgroup.com
+33 1 53 96 83 83

LifeSci Advisors
Monique Kosse

Relations investisseurs
monique@lifesciadvisors.com

À propos d’Inventiva

Inventiva est une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de médicaments agissant sur les récepteurs nucléaires, les facteurs de transcription et la modulation épigénétique. Inventiva ouvre de nouvelles voies thérapeutiques innovantes dans le domaine des maladies fibrotiques, de l’oncologie et des maladies orphelines pour lesquels le besoin médical est important.

Son produit phare, le lanifibranor (IVA337), est un candidat médicament qui dispose d’un mecanisme d’action unique passant par l’activation de l’ensemble des PPAR (récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes, ou peroxisome proliferator-activated receptor) alpha, gamma et delta qui jouent un rôle fondamental dans le contrôle du processus fibrotique. Son action anti-fibrotique permet notamment de cibler deux indications à fort besoin médical : la stéatose hépatique non alcoolique (ci-après « NASH »), une pathologie sévère du foie en fort
développement et qui touche déjà aux Etats-Unis plus de 30 millions de personnes, et la sclérodermie systemique
(ci-après « SSc »), une maladie dont le taux de mortalité est très élevé et sans aucun traitement approuvé à ce jour.

Inventiva développe en parallèle un second programme clinique avec l’odiparcil (IVA 336) pour le traitement de la mucopolysaccaridose de type VI (MPS VI ou syndrome de Maroteaux-Lamy), une maladie génétique rare et très grave de l’enfant. Ce candidat médicament a également le potentiel d’adresser d’autres formes de MPS, où s’accumulent des sulfates de chondroïtine ou de dermatane (MPS I ou syndromes de Hurler/Sheie, MPS II ou syndrome de Hunter, MPS IVa ou syndrome de Morqio et MPS VII ou syndrome de Sly). Inventiva développe également un portefeuille de projets dans le domaine de l’oncologie.

Inventiva s’est entourée de partenaires de renom dans le secteur de la recherche tels que l’Institut Curie dans le domaine de l’oncologie. Deux partenariats stratégiques ont également et́ émis en place avec AbbVie et Boehringer Ingelheim, respectivement dans le domaine des maladies auto-immunes (notamment dans le psoriasis) et de la fibrose. Ces partenariats prévoient notamment le versement à Inventiva de paiements en fonction de l’atteinte d’objectifs précliniques, cliniques, règlementaires et commerciaux ainsi que des redevances sur les ventes des produits dev́ eloppés dans le cadre de ces partenariats.

Inventiva emploie à ce jour plus de 100 personnes hautement qualifiees et bénéficie d’installations de Recherche et Développement (ci-après « R&D ») de pointe achetées au groupe pharmaceutique international Abbott regroupant, près de Dijon, une chimiothèque de plus de 240.000 molecules et des plateformes en biologie, chimie, ADME et pharmacologie.

Avertissement

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives, des prévisions et des estimations à l’égard des plans cliniques de développements, de la stratégie opérationnelle et réglementaire, et des futures performances d’Inventiva, et du marché sur lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l’utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « s’attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Ces déclarations ne se rapportent pas à des faits historiquement avérés, mais constituent des projections, estimations et autres données à caractère prévisionnel basées sur l’opinion des dirigeants. Ces déclarations traduisent les opinions et hypothèses qui ont été retenues à la date à laquelle elles ont été faites. Elles sont sujettes à des risques et incertitudes connus ou inconnus desquels les résultats futurs, la performance ou les événements à venir peuvent significativement différer de ceux qui sont indiqués ou induits dans ces déclarations. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle d’Inventiva. En ce qui concerne le portefeuille des produits candidats, il ne peut en aucun cas être garanti que ces candidats recevront les homologations réglementaires nécessaires ni qu’ils obtiendront un succès commercial. Par conséquent, les résultats réels peuvent s’avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs anticipés tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations. Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n’est faite quant à l’exactitude ou l’équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Les lecteurs sont donc invités à ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives.

Nous vous invitons à vous référer au document de référence enregistré auprès de l’Autorité des Marchés Financiers le 13 avril 2018 sous le numéro R.18-013 pour obtenir des informations complémentaires concernant ces facteurs, risques et incertitudes.

Inventiva n’a aucunement l’intention ni l’obligation de mettre à jour ou de modifier les déclarations à caractère prévisionnel susvisées. Inventiva ne peut donc être tenue pour responsable des conséquences pouvant résulter de l’utilisation qui serait faite de ces déclarations.

Inventiva Annonce les Conclusions Positives du DSMB de l’Etude de Phase IIb FASST dans la Sclérodermie Systémique avec le Lanifibranor

Inventiva Annonce les Conclusions Positives du DSMB de l’Etude de Phase IIb FASST dans la Sclérodermie Systémique avec le Lanifibranor

04 Janvier 2018

> Le DSMB recommande que l’étude continue sans aucun changement

> 145 patients randomisés dans l’étude

> Principaux résultats attendus début 2019

Daix (France) le 4 janvier, 2018 – Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants, notamment contre la fibrose, annonce aujourd’hui que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) a complété son analyse de l’étude de Phase IIb FAAST (For A Systemic Sclerosis Treatment) dans la sclérodermie systémique avec le lanifibranor. Le DSMB, après avoir revu toutes les données de sécurité, y compris les évènements indésirables, et analysé la conduite de l’étude, a recommandé que celle-ci continue sans aucun changement au protocole. Des 145 patients randomisés dans l’étude, 100 patients ont déjà été traités pour une période de six mois y compris 54 patients qui ont déjà complété le traitement d’un an. L’étude continue comme planifié sans aucun souci spécifique et les principaux résultats sont attendus début 2019.

A propos de Lanifibranor:

Lanifibranor est un modulateur panPPAR de nouvelle génération, conçu comme un agoniste activant de façon modérée et équilibrée les PPAR α, δ et γ. Ce profil unique a été recherché pour obtenir une marge thérapeutique optimale offrant à la fois une bonne efficacité antifibrotique et une bonne tolérance. Des données précliniques ont également démontré que lanifibranor avait le potentiel de traiter l’hypertension artérielle pulmonaire, une maladie souvent associée à la SSc. Inventiva mène en parallèle actuellement une étude clinique de phase IIb évaluant lanifibranor dans la NASH (stéatose hépatique non alcoolique).

À propos de l’étude de Phase IIb FASST :

L’étude de phase IIb FASST est une étude randomisée en double aveugle menée sur un an et portant sur l’évaluation de l’effet de lanifibranor sur la progression de la sclérodermie systémique (SSc). Selon le protocole de l’étude validé par l’Agence européenne des médicaments (EMA), les patients reçoivent soit lanifibranor soit un placebo. Le critère d’évaluation principal est le changement moyen du Modified Rodnan Skin Score ;(MRSS), une mesure de l’évolution de la maladie validée à la fois par la FDA et l’EMA. Les critères d’inclusion retiennent un MRSS compris entre 10 et 25 points, et un diagnostic de sclérodermie systémique diffuse datant de moins de 3 ans. Les patients inclus dans l’étude peuvent poursuivre leurs traitements habituels, y compris les traitements par immunosuppresseurs. L’EMA et la FDA ont accordé le statut de médicament orphelin à lanifibranor dans le traitement de la sclérodermie systémique. Le statut de médicament orphelin procure des avantages certains à son fabricant, tels qu’une réduction des frais de procédure et une exclusivité commerciale.

À propos de la sclérodermie systémique :

La sclérodermie systémique est une maladie rare et complexe qui atteint le système immunitaire, le système micro-vasculaire et le tissu conjonctif. Cette maladie fibrotique atteint principalement la peau, mais également le poumon, le cœur, le tractus gastro-intestinal et les reins. En raison des défaillances progressives de différents organes, la sclérodermie systémique est une maladie grave dont le taux de mortalité est élevé. La médiane de survie d’un patient atteint de sclérodermie systémique est de 11 ans à la suite de son diagnostic qui intervient en général entre 40 et 50 ans. Près de 170 000 personnes sont atteintes de sclérodermie systémique, principalement des femmes qui sont cinq fois plus touchées que les hommes1.

L’affection cutanée est à l’origine de son appellation initiale de « sclérodermie », du grec skleros (dur ou endurci) et derme (peau). Cette maladie entraîne de graves conséquences psychosociales et physiques, potentiellement mortelles pour les patients en cas d’atteinte d’organes vitaux. Une étude plus approfondie de cette fibrose de la peau conduit à sa classification en deux sous-types, appelés respectivement sclérodermie systémique cutanée limitée et sclérodermie systémique cutanée diffuse, cette dernière, plus grave, étant ciblée dans l’étude FASST.

À ce jour, seuls des médicaments symptomatiques aux effets thérapeutiques limités sont disponibles pour atténuer les conséquences de la diffusion de la fibrose, mais aucun produit n’a montré sa capacité à prévenir, freiner voire faire régresser le processus dévastateur de la maladie.

1 Journal of Rheumatology, 2013

Contacts

Inventiva
Frédéric Cren

Président et Directeur Général
info@inventivapharma.com
+33 3 80 44 75 00

Brunswick
Julien Trosdorf / Yannick Tetzlaff

Relations médias
inventiva@brunswickgroup.com
+33 1 53 96 83 83

LifeSci Advisors
Monique Kosse

Relations investisseurs
monique@lifesciadvisors.com

À propos d’Inventiva

Inventiva est une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de médicaments agissant sur les récepteurs nucléaires, les facteurs de transcription et la modulation épigénétique. Inventiva ouvre de nouvelles voies thérapeutiques innovantes dans le domaine des maladies fibrotiques, de l’oncologie et des maladies orphelines pour lesquels le besoin médical est important.

Son produit phare, le lanifibranor (IVA337), est un candidat médicament qui dispose d’un mecanisme d’action unique passant par l’activation de l’ensemble des PPAR (récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes, ou peroxisome proliferator-activated receptor) alpha, gamma et delta qui jouent un rôle fondamental dans le contrôle du processus fibrotique. Son action anti-fibrotique permet notamment de cibler deux indications à fort besoin médical : la stéatose hépatique non alcoolique (ci-après « NASH »), une pathologie sévère du foie en fort
développement et qui touche déjà aux Etats-Unis plus de 30 millions de personnes, et la sclérodermie systemique
(ci-après « SSc »), une maladie dont le taux de mortalité est très élevé et sans aucun traitement approuvé à ce jour.

Inventiva développe en parallèle un second programme clinique avec l’odiparcil (IVA 336) pour le traitement de la mucopolysaccaridose de type VI (MPS VI ou syndrome de Maroteaux-Lamy), une maladie génétique rare et très grave de l’enfant. Ce candidat médicament a également le potentiel d’adresser d’autres formes de MPS, où s’accumulent des sulfates de chondroïtine ou de dermatane (MPS I ou syndromes de Hurler/Sheie, MPS II ou syndrome de Hunter, MPS IVa ou syndrome de Morqio et MPS VII ou syndrome de Sly). Inventiva développe également un portefeuille de projets dans le domaine de l’oncologie.

Inventiva s’est entourée de partenaires de renom dans le secteur de la recherche tels que l’Institut Curie dans le domaine de l’oncologie. Deux partenariats stratégiques ont également et́ émis en place avec AbbVie et Boehringer Ingelheim, respectivement dans le domaine des maladies auto-immunes (notamment dans le psoriasis) et de la fibrose. Ces partenariats prévoient notamment le versement à Inventiva de paiements en fonction de l’atteinte d’objectifs précliniques, cliniques, règlementaires et commerciaux ainsi que des redevances sur les ventes des produits dev́ eloppés dans le cadre de ces partenariats.

Inventiva emploie à ce jour plus de 100 personnes hautement qualifiees et bénéficie d’installations de Recherche et Développement (ci-après « R&D ») de pointe achetées au groupe pharmaceutique international Abbott regroupant, près de Dijon, une chimiothèque de plus de 240.000 molecules et des plateformes en biologie, chimie, ADME et pharmacologie.

Avertissement

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives, des prévisions et des estimations à l’égard des plans cliniques de développements, de la stratégie opérationnelle et réglementaire, et des futures performances d’Inventiva, et du marché sur lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l’utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « s’attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Ces déclarations ne se rapportent pas à des faits historiquement avérés, mais constituent des projections, estimations et autres données à caractère prévisionnel basées sur l’opinion des dirigeants. Ces déclarations traduisent les opinions et hypothèses qui ont été retenues à la date à laquelle elles ont été faites. Elles sont sujettes à des risques et incertitudes connus ou inconnus desquels les résultats futurs, la performance ou les événements à venir peuvent significativement différer de ceux qui sont indiqués ou induits dans ces déclarations. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle d’Inventiva. En ce qui concerne le portefeuille des produits candidats, il ne peut en aucun cas être garanti que ces candidats recevront les homologations réglementaires nécessaires ni qu’ils obtiendront un succès commercial. Par conséquent, les résultats réels peuvent s’avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs anticipés tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations. Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n’est faite quant à l’exactitude ou l’équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Les lecteurs sont donc invités à ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives.

Nous vous invitons à vous référer au document de référence enregistré auprès de l’Autorité des Marchés Financiers le 13 avril 2018 sous le numéro R.18-013 pour obtenir des informations complémentaires concernant ces facteurs, risques et incertitudes.

Inventiva n’a aucunement l’intention ni l’obligation de mettre à jour ou de modifier les déclarations à caractère prévisionnel susvisées. Inventiva ne peut donc être tenue pour responsable des conséquences pouvant résulter de l’utilisation qui serait faite de ces déclarations.

Inventiva finalise le recrutement de son étude de Phase IIb FASST évaluant lanifibranor dans la sclérodermie systémique

Inventiva finalise le recrutement de son étude de Phase IIb FASST évaluant lanifibranor dans la sclérodermie systémique

17 Octobre 2017

> Enrollment complete – 145 patients randomized

> A total of 47 clinical sites in 10 countries actively recruited patients

> Headline results expected in early 2019

Daix (France) October 17, 2017 – 06:00 pm CEST – Inventiva, a biopharmaceutical company developing innovative breakthrough therapies, particularly for the treatment of fibrotic diseases, today announced that it has completed the enrollment of its Phase IIb FASST (For A Systemic Sclerosis Treatment) trial in Systemic Sclerosis (SSc) with lanifibranor, formerly known as IVA337. FASST is progressing well and investigators have enrolled and randomized 145 patients. Headline results are expected in early 2019.

“We are pleased to have achieved this important enrollment milestone in the development of lanifibranor for the treatment of systemic sclerosis,” said Dr. Jean-Louis Abitbol, Chief Medical Officer and Head of Development of Inventiva. “The decision to open new countries and sites has resulted in a larger number of patients recruited and a slightly longer than anticipated recruitment period. We are very grateful to the patients and our network of investigators for the achievement of this important milestone.”

The FASST trial protocol meets EMA and FDA approval standards. Therefore, if the results of the FASST Phase IIb are positive, we are very confident that lanifibranor will be successful in the pivotal Phase III,” added Professor Yannick Allanore, Professor of Rheumatology at Hôpital Cochin in Paris and co-Principal Investigator of the FASST trial with Professor Chris Denton, Professor of Experimental Rheumatology at University College London.

Systemic sclerosis is a serious disease with a high unmet medical need. Current treatments mainly manage complications or provide symptomatic relief whereas lanifibranor has the potential to modify the course of the disease, thus representing a significant step forward for patients. We are looking forward to the result of this trial and to lanifibranor further development,” said Dominique Godard, President of the French SSc Association.

Lanifibranor is a next generation panPPAR modulator designed as a moderately potent and well balanced PPAR α, δ et γ agonist. This unique profile was designed in order to obtain an optimal therapeutic margin with strong anti-fibrotic efficacy and tolerance. Preclinical data also demonstrate that lanifibranor has the potential to treat pulmonary arterial hypertension a condition often associated with SSc. Inventiva is also progressing a Phase IIb clinical study in NASH (non-alcoholic steatohepatitis) with lanifibranor.

About the Phase IIb FASST trial:

The Phase IIb FASST trial is a one-year randomized double-blind study designed to measure the effect of lanifibranor on the progression of SSc. Patients will receive either lanifibranor or placebo according to the study protocol, approved by the European Medicines Agency (EMA). The primary endpoint is change in the Modified Rodnan Skin Score (MRSS), which is a measure of disease progression accepted by both the FDA and the EMA. Inclusion criteria are based on a MRSS between 10 and 25, and diffuse systemic sclerosis diagnosed from less than 3 years. Patients are permitted to continue with their ongoing treatments, including immunosuppressive therapies. Lanifibranor has been granted orphan drug status for the treatment of systemic sclerosis by the EMA and the FDA. The orphan drug status provides certain advantages for the sponsor such as reduced procedure costs and commercial exclusivity.

About systemic sclerosis:

Systemic sclerosis is a rare and complex disease affecting the auto-immune system, the microvascular system and conjunctive tissues. This fibrotic disease mainly affects the skin, but also the lungs, the heart, the gastro-intestinal tract, and the kidneys. Due to the progressive failure of different organs, systemic sclerosis is a severe disease with a high mortality rate. Once patients are diagnosed with systemic sclerosis, generally between the ages of 40 and 50, the median survival period is of 11 years. Close to 170,000 people suffer from systemic sclerosis, with women outnumbering men by a ratio of more than five to one1.

The disease owes its original name of scleroderma, which derives from the Greek words skleros (hard) and derma (skin), to the skin condition it provokes. The disease causes severe physical and psycho-social consequences; the former may be fatal for patients whose vital organs are affected. Deeper study of this skin fibrosis has led to its classification into two sub- categories, respectively called limited cutaneous systemic sclerosis and diffuse cutaneous systemic sclerosis. The latter is more serious and is targeted in the FASST trial.

To date, only symptomatic drugs with limited therapeutic effects are available in order to attenuate the consequences of fibrosis progression. However, they do not prevent, delay or reverse the disease’s devastating process.

1 Journal of Rheumatology, 2013

Contacts

Inventiva
Frédéric Cren

Président et Directeur Général
info@inventivapharma.com
+33 3 80 44 75 00

Brunswick
Julien Trosdorf / Yannick Tetzlaff

Relations médias
inventiva@brunswickgroup.com
+33 1 53 96 83 83

LifeSci Advisors
Monique Kosse

Relations investisseurs
monique@lifesciadvisors.com

À propos d’Inventiva

Inventiva est une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de médicaments agissant sur les récepteurs nucléaires, les facteurs de transcription et la modulation épigénétique. Inventiva ouvre de nouvelles voies thérapeutiques innovantes dans le domaine des maladies fibrotiques, de l’oncologie et des maladies orphelines pour lesquels le besoin médical est important.

Son produit phare, le lanifibranor (IVA337), est un candidat médicament qui dispose d’un mecanisme d’action unique passant par l’activation de l’ensemble des PPAR (récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes, ou peroxisome proliferator-activated receptor) alpha, gamma et delta qui jouent un rôle fondamental dans le contrôle du processus fibrotique. Son action anti-fibrotique permet notamment de cibler deux indications à fort besoin médical : la stéatose hépatique non alcoolique (ci-après « NASH »), une pathologie sévère du foie en fort
développement et qui touche déjà aux Etats-Unis plus de 30 millions de personnes, et la sclérodermie systemique
(ci-après « SSc »), une maladie dont le taux de mortalité est très élevé et sans aucun traitement approuvé à ce jour.

Inventiva développe en parallèle un second programme clinique avec l’odiparcil (IVA 336) pour le traitement de la mucopolysaccaridose de type VI (MPS VI ou syndrome de Maroteaux-Lamy), une maladie génétique rare et très grave de l’enfant. Ce candidat médicament a également le potentiel d’adresser d’autres formes de MPS, où s’accumulent des sulfates de chondroïtine ou de dermatane (MPS I ou syndromes de Hurler/Sheie, MPS II ou syndrome de Hunter, MPS IVa ou syndrome de Morqio et MPS VII ou syndrome de Sly). Inventiva développe également un portefeuille de projets dans le domaine de l’oncologie.

Inventiva s’est entourée de partenaires de renom dans le secteur de la recherche tels que l’Institut Curie dans le domaine de l’oncologie. Deux partenariats stratégiques ont également et́ émis en place avec AbbVie et Boehringer Ingelheim, respectivement dans le domaine des maladies auto-immunes (notamment dans le psoriasis) et de la fibrose. Ces partenariats prévoient notamment le versement à Inventiva de paiements en fonction de l’atteinte d’objectifs précliniques, cliniques, règlementaires et commerciaux ainsi que des redevances sur les ventes des produits dev́ eloppés dans le cadre de ces partenariats.

Inventiva emploie à ce jour plus de 100 personnes hautement qualifiees et bénéficie d’installations de Recherche et Développement (ci-après « R&D ») de pointe achetées au groupe pharmaceutique international Abbott regroupant, près de Dijon, une chimiothèque de plus de 240.000 molecules et des plateformes en biologie, chimie, ADME et pharmacologie.

Avertissement

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives, des prévisions et des estimations à l’égard des plans cliniques de développements, de la stratégie opérationnelle et réglementaire, et des futures performances d’Inventiva, et du marché sur lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l’utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « s’attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Ces déclarations ne se rapportent pas à des faits historiquement avérés, mais constituent des projections, estimations et autres données à caractère prévisionnel basées sur l’opinion des dirigeants. Ces déclarations traduisent les opinions et hypothèses qui ont été retenues à la date à laquelle elles ont été faites. Elles sont sujettes à des risques et incertitudes connus ou inconnus desquels les résultats futurs, la performance ou les événements à venir peuvent significativement différer de ceux qui sont indiqués ou induits dans ces déclarations. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle d’Inventiva. En ce qui concerne le portefeuille des produits candidats, il ne peut en aucun cas être garanti que ces candidats recevront les homologations réglementaires nécessaires ni qu’ils obtiendront un succès commercial. Par conséquent, les résultats réels peuvent s’avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs anticipés tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations. Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n’est faite quant à l’exactitude ou l’équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Les lecteurs sont donc invités à ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives.

Nous vous invitons à vous référer au document de référence enregistré auprès de l’Autorité des Marchés Financiers le 13 avril 2018 sous le numéro R.18-013 pour obtenir des informations complémentaires concernant ces facteurs, risques et incertitudes.

Inventiva n’a aucunement l’intention ni l’obligation de mettre à jour ou de modifier les déclarations à caractère prévisionnel susvisées. Inventiva ne peut donc être tenue pour responsable des conséquences pouvant résulter de l’utilisation qui serait faite de ces déclarations.

1