Inventiva en bref

LA FIBROSE : À L’ORIGINE DE 45% DES DÉCÈS1 DANS LES PAYS DÉVELOPPÉS

Méconnues du grand public, les maladies fibrotiques, comme la NASH2 ou la sclérodermie systémique, conduisent à une hyper-cicatrisation pathologique qui peut, quand elle atteint les organes vitaux, provoquer la mort. Il est estimé que près de 45% des décès dans les pays développés sont la conséquence de maladies fibrotiques qui affectent des organes vitaux qu’il s’agisse par exemple du cœur, du foie, des poumons ou des reins.

Inventiva a mis en place une plateforme technologique unique reposant sur une connaissance approfondie des mécanismes fibrotiques, une chimiothèque de plus de 240 000 molécules et des modèles cellulaires y compris sur des cellules de patients, permettant de découvrir de nouveaux mécanismes thérapeutiques pour le traitement des maladies fibrotiques.

TROIS PROJETS AVANCÉS DANS DES DOMAINES CONVOITÉS PAR LES GRANDS LABORATOIRES

Inventiva a développé IVA337, un pan-PPAR de nouvelle génération. Son mécanisme d’action unique passe par l’activation de l’ensemble des sous-types PPAR alpha, gamma et delta afin de ralentir, interrompre voire inverser la progression de la fibrose.

Les effets anti-fibrotiques d’IVA337 peuvent potentiellement traiter plusieurs pathologies liées à la fibrose. Ainsi, Inventiva vise dans un premier temps deux indications : la NASH, une maladie fibrotique sévère du foie qui touche plus de 30 millions de personnes aux Etats-Unis3 et dont le marché mondial est évalué entre 35 milliards et 40 milliards de dollars4, et la sclérodermie systémique, une maladie orpheline sans traitement approuvé, touchant près de 170 000 patients dans le monde et représentant un marché estimé à plus d’1 milliard d’euros aux Etats-Unis5. Les premiers résultats de Phase IIb d’IVA337 sont attendus dès mi-2018 dans la NASH et au second semestre 2018 dans la sclérodermie systémique.

En parallèle, Inventiva développe un second programme clinique avec IVA336, un candidat médicament pour le traitement de trois formes de mucopolysaccaridoses (MPS), des maladies génétiques rares de l’enfant. Le recrutement du premier patient pour l’étude de preuve de concept de phase I/II, qui est déjà engagée, est prévu pour le début du second semestre 2017 avec des résultats attendus mi-2018 pour le traitement du syndrôme de Maroteaux-Lamy (MPS VI, pathologie touchant 1 naissance vivante sur 225.000).

DEUX PARTENARIATS STRATÉGIQUES AVEC ABBVIE ET BOEHRINGER INGELHEIM

Preuve de son expertise et de sa reconnaissance comme acteur majeur dans le domaine de la fibrose, Inventiva a déjà signé deux partenariats avec des laboratoires pharmaceutiques de renom : AbbVie et Boehringer Ingelheim. Le projet dans la fibrose avec AbbVie, en phase de recherche, a pour objectif la validation de nouvelles cibles thérapeutiques dans le domaine de la fibrose. Le partenariat avec AbbVie arrivera à échéance en août 2017.

Inventiva pourrait ainsi recevoir dans le futur des paiements significatifs en fonction d’étapes précliniques, cliniques, réglementaires et commerciales, ainsi que des redevances sur les ventes des produits issues de ces partenariats. La collaboration avec Boehringer Ingelheim prévoit ainsi des paiements d’étapes liés à des jalons scientifiques pouvant atteindre 170 M€, hors royalties, tandis que le montant de celle avec AbbVie n’a pas été rendu public. Inventiva dispose en outre d’un portefeuille exclusif de projets pré-cliniques, candidats futurs à la mise en place de nouveaux partenariats.

 


1 The Journal of Clinical Investigation; Common and unique mechanisms regulate fibrosis in various fibroproliferative diseases; March 2007.
2  Non-Alcoholic StéatoHépatitis
3  Angulo et al. Hepatology 1999; 30(6):1356-62. ; Minervini et al. J Hepatology 2009; 50:501–510.
4  Étude de marché réalisée par la Deutsche Bank, 14 juillet 2014
5 Corbus Investor Presentation ; Cytori Therapeutics Investor Presentation